La Case de l’Oncle Tom


12 AVRIL 2020

——Jean Casanova

——–Les chiffres sont encore partiels, mais ils ne laissent guère de place au doute. Partout aux États-Unis, la proportion des Afro-Américains emportés par l’épidémie du Covid-19 dépasse de beaucoup, et largement, leur proportion dans la population. Environ 33 % des hospitalisations alors qu’ils n’en représentent que 13 % pour l’ensemble du pays.

—-Afro-Américains ! Afro-américains, et non plus nigers, est le terme utilisé pour distinguer le groupe ethnique, on ne dit plus racial, formé par les citoyens – oui, ils ont le droit de vote – les citoyens des États-Unis d’ascendance d’Afrique Noire. La grande majorité d’entre eux étant des descendants d’esclaves déportés entre les XVIe et XIXe siècles, et pour cela, justement choisis parmi les plus robustes.

Cette surreprésentation aujourd’hui parmi les victimes de la terrible pandémie du Covid-19 pose de nombreuses questions. L’une vous vient probablement à l’esprit : malgré les recommandations, l’Oncle Tom ne serait-il pas resté confiné dans sa case ?

La Case de l’Oncle Tom est un roman de l’écrivaine américaine Harriet Beecher Stowe, paru en 1852, quelques années avant la Guerre de Sécession. On considère qu’il concourut alors à l’émergence de la cause abolitionniste. Abraham Lincoln aurait eu ces mots lorsqu’on lui présenta Harriet Stowe : « C’est donc cette petite dame qui est responsable de cette grande guerre ? »

—-Responsable en partie seulement bien sûr, les historiens considérant toujours que la guerre eut surtout pour cause la rivalité entre le Nord, industriel et capitaliste, et le Sud, latifundiaire, colonial et encore quasi féodal. La suprématie du Nord sur le Sud, de l’industrie sur le latifundia, ne pouvait passer que par la suppression de cette mamelle de l’aristocratie terrienne sudiste, l’esclavage. La question fut tranchée par la guerre.

——Quant au terme de case lui-même (du latin, casa, la hutte), il renvoie à ceux de casement ou chasement, noms d’une pratique apparue en Europe à la croisée de l’Antiquité esclavagiste et de la Féodalité servile.

Pratique à laquelle recoururent peu à peu les maîtres contraints d’abandonner l’antique système de la chiourme. Trop coûteux en hommes de garde, la chiourme, l’enfermement parqué et surveillé des esclaves tous les soirs, fit place progressivement à celui de leur lotissement sur une tenure, parcelle de terre qu’ils avaient la charge de cultiver. La case était née. Ce chasement représentant ainsi pour les historiens la transition progressive de l’état d’esclave à celui de serf.

——–Échappé de sa case après l’abolition de l’esclavage en 1865 – le 13e amendement de la Constitution américaine stipule depuis que ni esclavage, ni servitude involontaires n’existeront plus aux États-Unis – et autorisé depuis 1955 et Rosa Park à fréquenter les mêmes transports en commun que les Blancs, l’Oncle Tom paye aujourd’hui la rançon du non-confinement.

Rosa Park, surnommée « la mère du mouvement des droits civiques », est devenue célèbre en 1955 pour avoir emprunté « illégalement » un autobus réservé aux Blancs. Arrêtée et condamnée à l’amende, son avocat, un jeune pasteur encore inconnu, Martin Luther King, obtint l’annulation du jugement. En 1956, la Cour Suprême des États-Unis cassait les lois ségrégationnistes encore en vigueur dans les transports en commun et les déclarait anticonstitutionnelles.

——–Douloureuse leçon de l’Histoire. Les lois, même justes et nécessaires, n’effacent pas les inégalités. Une ségrégation non écrite sévit toujours au pays que l’on s’évertue encore à présenter comme celui des Droits de l’Homme.

Elle se manifeste aujourd’hui dans la répartition des victimes de la pandémie. Sur le reste de la planète, cette répartition sépare les pauvres des riches. Aux États-Unis, elle semble se redoubler d’une autre. Mme Stowe, s’il vous plaît, nous attendons un second tome.


Une réflexion sur “La Case de l’Oncle Tom

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.