L’ Etat français devant la Justice pour non assistance à planète en danger


T’ as vu le morceau de banquise de l’ Antarctique gros comme 1/4 de la France qui va faire monter les eaux de tous les océans? Ce n’ est qu’ un début et un expert climatique expliquait hier sur France Culture, qu’ on ne peut plus rien y changer…..gulp!!!!

Pendant ce temps, y’ a un gros con qui ne pense qu’ à monter un mur, un autre qui accuse la Pologne de connivence avec les nazis durant la Shoah, des Cons et des Bandits anarcho-traitres qui défilent pour soutenir un pseudo philosophe qui Fait-sa-crotte d’ académi-chien tous les samedis matins à 9h sur France Culture (émission que je zappe depuis de longues années), un premier ministre qui veut faire faire des Travaux d’ Intérêt Général aux RSA (alors que c ‘est une peine réservée à la Justice pour les petits délinquants), le pape qui défroque un evêque etatsunien pour pédophilie, des vénézueliens qui ne savent plus à qui profite le pétrole, des grecs qui enferment des migrants en leur laissant platoniquement 1m², en se foutant pas mal de l’ etat de la planète.

Mais voilà, y’ en a qui agissent aussi, heureusement:

A commencer par mézigue avec l’ Europe Libertaire Ecologiste Citoyenne (E.L.E.C.)

Abolition des Etats-nations pour une Europe fédérale composée de régions. Réunification de l’ Euskadi, Catalogne, Bretagne avec Nantes, etc…. effacement des dettes, gel des prix et 2250€/mois pour 512 millions de citoyen-ne-s, La BCE fait marcher la planche à billet car la monnaie n ‘est qu’ une création humaine et ne repose plus sur un équivalent or. Pour l’ écologie, ça commence par l’ évaluation des besoins et leur satisfaction (y compris le « superflu ») dans une Europe de 512 millions de citoyen-ne-s (voir la vidéo) sans surproduction et sans gaspillages comme le font la « Loi du marché » et la « libre concurrence non faussée »

https://www.youtube.com/watch?v=FHKdbuRM6xw&feature=share

 

l' affaire du siecleLe gouvernement est enfin sorti du silence…

Après des semaines d’un silence assourdissant, et alors que plus de 2 millions de soutiens à l’Affaire du siècle ont fait entendre leur voix, le gouvernement s’est enfin exprimé.

… pour rejeter notre demande
Alors que nous l’appelions à un sursaut à la hauteur de l’urgence climatique, le gouvernement a tout bonnement rejeté notre demande : vendredi 15 février, il nous a indiqué que l’Etat n’est en aucune façon responsable des carences dont nous l’accusons. Voici la lettre qu’il adresse aux 2 millions de personnes qui comptaient sur lui.

… pour verdir son action
Le gouvernement assure que l’Etat ne peut être accusé d’”inaction climatique”, s’adossant à une dizaine de pages dans lesquelles il ne fait que verdir son bilan. Mais les faits sont têtus ! Tous les experts montrent que la France est sur la mauvaise trajectoire. Pire, les émissions de gaz à effet de serre sont reparties à la hausse depuis 2015 et l’empreinte carbone de la France ne s’est pas améliorée depuis… 1995.

… et nous dire que c’est à nous de changer de comportement !
François de Rugy, Ministre de la Transition Écologique et Solidaire a, dans un tweet, appelé les Français et les Françaises à une “mobilisation collective” “autour de changements de comportements”… Voilà un argumentaire inquiétant qui éclipse la responsabilité majeure de l’État : les actions individuelles sont essentielles mais comment pourraient-elles suffire si l’Etat n’est pas exemplaire dans sa politique fiscale, favorise les entreprises polluantes, et subventionne les énergies fossiles ?

L’Etat français n’est pas à la hauteur ? Nous si !

Exigeons des actes forts
Nous avons établi 6 grandes mesures prioritaires qui pourraient permettre à la France de lutter contre les changements climatiques.

Rendez-vous au tribunal le 14 mars…
Face à l’attentisme du gouvernement, notre détermination est inchangée : pour mettre fin à l’inaction climatique de l’État, l’Affaire du siècle se réglera devant les tribunaux. Nous y déposerons le recours devant le tribunal administratif.

… et dans la rue le 16 mars
Le climat n’est pas une petite affaire : c’est l’affaire du siècle. Le gouvernement manque d’ambition ? Nous non ! Notre capacité collective à répondre à la crise climatique déterminera ni plus ni moins les conditions de la vie sur Terre. Le 16 mars, nous sommes résolus à porter notre voix et nos droits dans les rues, lors d’une mobilisation partout en France, pour mettre fin à l’injustice.

Continuez à parler de l’Affaire du siècle à votre entourage : encouragez vos proches à nous rejoindre en signant l’appel à soutien. Face à un gouvernement dans le déni, nous restons déterminés pour la justice climatique !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.