Allo docteur ! L’individualisme est-il bon ou mauvais pour le coeur ?


Pour faire suite à la chronique d’hier mardi 9 décembre 2018 (Minute philo : aaah ! Ces bonnes résolutions éphémères des débuts d’année !), je remets une compresse avec une émission radiophonique de la RSR la 1ère : « Tribu » du 9 janvier 2018 et qui portait sur : « L’individualisme » (programme qui ne dure qu’une petite demie-heure oh combien enrichissante!)

Une émission d’autant plus intéressante dans le sens où elle complète celle précitée en début d’article en se penchant essentiellement sur les réseaux sociaux et sur l’impact que ces sites ont sur les vies des accros du portable. Et si il y a encore des défenseurs de la vie privée, il est assez contradictoire d’afficher cette dernière sur les murs virtuels. Je ne vais pas ressasser sur les repas qu’on photographie avant de les manger, de faire un immense sourire en selfie avec les camps de concentration en arrière-plan pour prouver qu’on y a été, etc.

Toutefois, je ne peux m’empêcher de narrer une petite anecdote qui m’a amusée à l’arrêt de bus. C’est qu’il s’en passe, des choses, en attendant le véhicule qui viendra nous amener vers une destination bien précise, à une heure bien précise !

Bref, j’attendis à l’arrêt de bus lorsque je vis de mes yeux vis une femme qui se servit de son iPhone à obsolescence programmée comme miroir de courtoisie. C’est que le iPhone est incroyable ! Il sert pour tout ! Et que je te mets une petite couche de mascara sur les cils, un coup de rouge à lèvres et grand sourire à son écran ! Clic-clac, merci Mac et hop ! envoi aux divers destinataires : Instagram, FB, Google+, Whatsapp, Pintinterest et j’en oublie certainement. Le tout est de peser sur l’option « share » (partager pour les nul.les en english) !

Mais ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain, car il y a aussi de belles choses qui se passent sur les réseaux sociaux…
Gene

Lʹindividualisme

Lʹindividualisme est représentatif de notre société moderne. Qui est cet individu contemporain? Quelle est sa condition? Autonome ou fragile, maître de son destin ou aliéné? Comment sʹest passé ce processus dʹindividualisation? Nous posons ces questions à Federico Tarragoni, maître de conférences en sociologie à lʹuniversité de Paris VII et auteur de lʹouvrage « Sociologies de lʹindividu » aux éditions La Découverte.

Publicités

Une réflexion sur “Allo docteur ! L’individualisme est-il bon ou mauvais pour le coeur ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.